Notre Action

  • Notre Organisation

    Depuis 30 ans La Soupe est située sous le péristyle de l’église Saint-Eustache, rue du Jour, Paris 1er. Les installations (cuisine, réserve, armoires rangement, tables, réfrigérateurs…) sont montés par les bénévoles au mois de novembre et démontés début avril.

    La Soupe rassemble près de 300 bénévoles répartis en 8 équipes (une de jour et une par soir de la semaine).

    Dans la journée les bénévoles se chargent des achats, de la collecte des denrées auprès des  commerçants et entreprises partenaires du quartier. Ils déterminent et quantifient les produits pour le dîner et le contenu du sac du lendemain.

    Les équipes du soir cuisinent, mettent en place le dispositif et le matériel pour le service, préparent et servent le repas. Certains sont affectés à l’accueil des «invités », d’autres font la « tournée » des boulangeries. Sans oublier la vaisselle et le rangement des lieux pour l’équipe du lendemain.

    Il faut environ 30 à 35 bénévoles chaque soir pour préparer et servir le repas dans le calme et la convivialité.

    Les "cuisiniers" arrivent vers 17h 30, les autres bénévoles à partir de 18h. Le service se termine vers 20h 30/21h selon les soirs.

    Si notre mission est d’apporter un soutien « matériel » en proposant un repas complet, elle est aussi morale. Nos « invités » ont aussi besoin de reconnaissance, d’écoute. Parler avec eux, leur apporter un peu de chaleur, rompre la spirale de l’isolement, provoquer la rencontre, l’échange, c’est aussi l’autre raison d’être, essentielle, de La Soupe. Un mot, un sourire, sont souvent autant appréciés qu’une soupe chaude.

  • Nos invités

    Qui sont-ils ? La Soupe se trouve au coeur de Paris dans ce quartier carrefour de l’Ile de France et donc au centre de toutes les détresses et fragilités : fragilités sociales et économiques, mais aussi fragilités affectives, familiales, psychologiques et psychiatriques. Ils sont de partout, de tous âges, de toutes origines, de toutes confessions.

    Un mot, un sourire, sont souvent autant appréciés qu’une soupe chaude.

    Nos « invités » sont pour la plupart des « habitués », que l’on retrouve d’un soir sur l’autre, voire d’une année sur l’autre. Même si nous accueillons de plus en plus de femmes, c’est un « public » majoritairement masculin, français ou étranger, composé aussi bien de jeunes que de moins jeunes.

    Aucune carte ou document n’est demandé à nos « invités ». Vient qui veut. Toutes les personnes qui se présentent sont accueillies et servies dès lors qu’elles acceptent de faire la queue.

    Pour nos « invités » ce repas partagé est l’occasion de maintenir une vie sociale, d’avoir un repère : discuter, échanger, se déplacer au même endroit, aux mêmes horaires régulièrement permet de garder un lien et des habitudes quotidiennes.

    Vous vous étonnerez peut être de ne pas trouver de visuels des personnes que nous accueillons. Sachez que nos « invités » ne préfèrent pas être photographiés. Nous comprenons et respectons ce souhait.

  • Nos approvisionnements

    Nos sources d’approvisionnement sont multiples mais peuvent se répartir en deux groupes.

    D’une part la Banque Alimentaire avec la Collecte Nationale qui représente 70 % de nos approvisionnements (collecte nationale de fin Novembre et approvisionnement hebdomadaire pendant la campagne), d’autre part les nombreux partenaires entreprises et commerçants du quartier qui nous fournissent des denrées tout au long de la campagne.

    La collecte annuelle de la Banque Alimentaire

    Chaque année, le dernier week-end de novembre, est organisée par la Banque Alimentaire une grande collecte nationale.

    Elle a lieu dans les grandes surfaces et est destinée à fournir aux associations qui vont accueillir des sans-abris au cours de l’hiver, des denrées alimentaires ou autres produits de première nécessité. L’idée et simple et généreuse : demander aux personnes qui vont faire leurs courses d’acheter un ou plusieurs produits pour le compte d’une association.

    Cette collecte est essentielle pour La Soupe Saint-Eustache. Elle représente environ 70% de notre stock de base en matière dépicerie sèche pour une campagne. Nous sommes présents dans 10 supermarchés du quartier. Pendant ces trois jours,  plus de 200 bénévoles de La Soupe se relaient pour assurer la collecte, le tri et le stockage d’une douzaine de tonnes de denrées.

    Les approvisionnements hebdomadaires auprès de la Banque Alimentaire

    Une fois par semaine, nous partons avec une camionnette pour le dépôt de la Banque Alimentaire d'Ile de France, à Arcueil, d'où nous rapportons plusieurs centaines de kilos de denrées diverses (épicerie, fruits et légumes, viande ou poisson congelés, fromage, desserts..., selon les disponibilités).

    Les  partenaires entreprises et commerçants du quartier

    Durant la journée, des bénévoles vont collecter des denrées qui seront servies ou cuisinées le soir même. Plusieurs équipes sont constituées. Ainsi tous les matins, sauf le week-end, une équipe va chercher la soupe spécialement préparée pour notre association par le restaurant d’entreprise du Groupe Allianz.

    Trois après-midi par semaine, d’autres équipes vont récupérer des denrées alimentaires offertes par différentes entreprises et restaurants du quartier.

    Egalement nous réceptionnons la livraison de légumes frais commandés la veille au groupe ANDES (Epiceries Solidaires).

    Tous les soirs, nous faisons la « tournée » des boulangeries, selon un planning préétabli pour récupérer pains,  viennoiseries, gâteaux et sandwiches.



 

 

logos-partenaires2